Le cabinet Triviüm emménage sur la rue Racine à Chicoutimi

14 novembre 2022

Le cabinet d’avocats et de notaires Triviüm déménage ses installations d’Arvida au cinquième et sixième étage du 393 rue Racine à Chicoutimi. Une opportunité pour le groupe de réunir sous le même toit l’ensemble de ses professionnels et ainsi mieux desservir sa clientèle d’affaires.

Ouvert au public depuis le début de la journée, les nouvelles installations de Triviüm ont nécessité un investissement de près d’un million de dollars. Cela comprend le bail sur plusieurs années et des améliorations locatives. « Le 393 est une place d’affaires centrale dans la région. Mes associés et moi avons eu un coup de cœur lors de nos premières visites. Dans un contexte où la rétention du personnel et le télétravail sont des enjeux, nous voulions offrir à nos employés un environnement de travail agréable. S’installer au cinquième et sixième étage offre une vue sublime sur le Saguenay et le centre-ville de Chicoutimi. L’aménagement de salles de conférence, de salle client ainsi que d’espaces destinées au personnel ont également été pensé », explique Marc-Antoine Coutier, avocat associé et président de Triviüm.

Au cours des prochains mois, une seconde phase des travaux d’aménagement pourrait voir le jour. En effet, le cinquième étage du 393 n’est pas entièrement occupé par le nouvel occupant. « Nous avons une option avec les propriétaires afin de récupérer l’ensemble de l’étage. L’agrandissement de l’espace sera lié à la croissance de notre équipe. En effet, nous recrutons toujours. Notre équipe saguenéenne ne compte pas moins de 25 employés et nous visons à terme en embaucher près d’une quarantaine. »

Offrir plus à la clientèle

Au cours des dernières années, Triviüm a intégré à son équipe les notaires Me Hubert Claveau de Chicoutimi et Me Nancy Bouchard de Jonquière. Deux professionnels qui ont apporté une plus-value au cabinet. « Combiner avocats et notaires en droit des affaires et en droit du commerce c’est gagnant puisque sur plusieurs dossiers les deux professions s’entrecroisent. Il est donc naturel et même bénéfique de réunir sous le même toit ces experts, explique Me Hubert Claveau. Lorsque nous recommandons un client à un expert en droit, nous le référons à quelqu’un de notre boite. Pour illustrer, un cabinet de notaires fait de P à Z et un cabinet d’avocats fait de A à O. Ensemble, nous offrons l’ensemble des besoins juridiques que peut nécessiter une entreprise. » Toujours selon les gestionnaires, la concentration des activités en un centre favorisera la collégialité entre les employés.

 

Source : L'article est paru sur le site du journal Informe Affaires le 14 novembre 2022. Vous pouvez retrouver l'article ici.