Lancement de la deuxième édition du concours régional pour les étudiants-travailleurs « Mon boss, c’est le meilleur! »

17 janvier 2020

Saguenay, le 13 janvier 2020 – Le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean (SLSJ), en collaboration avec les carrefours jeunesse-emploi (CJE) – CJE des Bleuets, CJE Lac-Saint-Jean-Est, CJE Saguenay – profite du retour en classe pour donner le coup d’envoi de la deuxième édition du concours « Mon boss, c’est le meilleur! ». Ce concours audacieux permet de dénicher les employeurs engagés pour la réussite éducative du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de valoriser leurs bons coups. À l’issue de cette période de nomination, un jury procédera à l’évaluation des employeurs nommés par les étudiants qu’ils emploient et sélectionnera trois nouveaux ambassadeurs régionaux qui se joindront à la première cohorte. Ces derniers seront dévoilés lors des Journées de la persévérance scolaire, soit du 17 au 21 février prochain.
 
Le concours « Mon boss, c’est le meilleur! » se déroule exclusivement sur le Web. Les carrefours jeunesseemploi lancent, dès aujourd’hui, une stratégie de médias sociaux afin de faire la promotion du concours, notamment sur Facebook. Les étudiants-travailleurs sont invités à « taguer » le nom de leur employeur directement sur les publications des CJE. De plus, afin d'officialiser leur inscription et de se rendre admissibles pour gagner l’une des trois cartes-cadeaux d’une valeur de 100 $, ils doivent obligatoirement remplir le court formulaire qui se trouve sur le site crepas.qc.ca dans la section « concours ». La période d’inscription se déroule du 13 au 31 janvier 2020 inclusivement. Le concours fera donc trois jeunes gagnants dans la région, en plus de promouvoir les employeurs engagés pour la réussite éducative ici et ailleurs au Québec, grâce au rayonnement du mouvement national des Employeurs engagés pour la réussite éducative (EERE). 

Toute personne aux études et en emploi demeurant sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean, est admissible au concours; pour celles n’ayant pas l’âge de 15 ans, un accord d’un tuteur légal est requis. À titre d’exemple, un jeune peut « taguer » son employeur si :

  • Il adapte son horaire selon les périodes d'examens, d'études ou de travaux;
  • Il s'informe de sa réussite scolaire;
  • Il l’encourage dans son projet scolaire, par des distinctions ou des bourses de persévérance;
  • Il lui accorde de l'autonomie dans la réalisation de son travail;
  • Il a aménagé un coin pour l’étude disponible durant les pauses;  
  • Tout autre point qui facilite sa conciliation entre ses études, son emploi et sa vie personnelle. 

L’agente en conciliation études-travail-vie personnelle (CET-VP) au CJE Lac-Saint-Jean-Est, Mme Claudia Boudreault, souligne : « Nous avons été agréablement surpris, lors de la première édition du concours, de constater l’engouement des jeunes pour nominer leur employeur. Pour les trois territoires de CJE de la région, c’est près de 90 personnalités d’affaires qui ont été identifiées par leurs employés-étudiants pour leurs pratiques gagnantes en matière de CET-VP ».

Rappelons que la première édition a permis de couronner, en avril 2019, un trio d’ambassadeurs précurseur du déploiement du mouvement Employeurs engagés pour la réussite éducative dans notre région. Il s’agit de :

  • Mme Maryse Gagnon, propriétaire, DÉPANNEUR MÉTABETCHOUAN (CJE Lac-Saint-Jean-Est);
  • Mme Chloé Thibeault, gérante, YUZU SUSHI DE ROBERVAL (CJE des Bleuets);
  • M. Dominick Béland, administrateur et superviseur, succursales Saint-Dominique, SaintHubert et Sainte-Famille, JEAN COUTU DE JONQUIÈRE (CJE Saguenay). 

Ce projet est rendu possible grâce au financement du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) et s’inscrit dans un vaste chantier national mené par le Réseau québécois pour la réussite éducative.  

À propos du CRÉPAS

Le CRÉPAS a pour mission de prévenir l’abandon des études chez les jeunes du SLSJ par la mobilisation des acteurs interordres et intersectoriels et par le développement d’actions territoriales concertées. Le travail du CRÉPAS s’inscrit dans un partenariat avec la communauté visant à maintenir une vision commune de la problématique et à soutenir des interventions structurantes et efficaces. Il est le fruit de la concertation des partenaires suivant : les commissions scolaires De La Jonquière, du Lac-Saint-Jean, du Pays-des-Bleuets, des Rives-du-Saguenay et Central Québec; les syndicats de l’enseignement De La Jonquière, du Lac-Saint-Jean, de Louis-Hémon et du Saguenay; les cégeps de Jonquière, de Chicoutimi, de Saint-Félicien et d’Alma; l’UQAC; Services Québec SLSJ; le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du SLSJ; Rio Tinto; Ubisoft, le gouvernement du Québec; Avenir d’enfants; la Fondation Lucie et André Gagnon; le Conseil régional des familles; les carrefours jeunesse-emploi Saguenay, des Bleuets et Lac-Saint-Jean-Est; la Chaire de recherche VISAJ; et ÉCOBES – Recherche et transfert. 

À propos des CJE 

Les carrefours jeunesse-emploi sont des créateurs d’activités d’employabilité et de projets d’insertion socioprofessionnelle novateurs répondant aux besoins des jeunes adultes âgés de 16 à 35 ans dans toute leur diversité, et ce, dans le but de leur permettre d’intégrer le marché du travail. Ils œuvrent, au quotidien, pour leur faire voir ou découvrir leur plein potentiel et pour leur donner des occasions, des possibilités, d’explorer des intérêts et des métiers, de vivre des passions, d’expérimenter des projets, des idées et de mettre à profit des compétences. 

–30– 

SOURCE :  
Anne-Lise Minier, coordonnatrice des communications, CRÉPAS
T 418 547-2191 (6474) C 418 697-0632
anne-liseminier@cegepjonquiere.ca   

INFORMATION :
Jérémie Cloutier, professionnel en intervention, CRÉPAS
T 418 547-2191 (6171)
jeremiecloutier@cegepjonquiere.ca