La période d’application pour le programme Emplois d’été Canada est maintenant ouverte

5 décembre 2022

Richard Martel, député de Chicoutimi—Le Fjord, est heureux d’annoncer aux organismes et aux employeurs de la région que la période d’application pour le programme Emplois d’été Canada a commencé.


Un emploi d’été joue un rôle important dans la carrière d’une jeune personne. Il lui permet de gagner de l’argent pour le reste de l’année et d’acquérir les compétences dont elle a besoin pour poursuivre la carrière de son choix. Le bassin de talents compétents, dynamiques et diversifiés auquel les employeurs ont accès est également plus vaste l’été. Le programme Emplois d’été Canada (EEC) crée des occasions pour tous en jumelant les emplois et les talents, ce qui est essentiel au maintien d’une économie forte.

Les organismes sans but lucratif, les employeurs du secteur public et ceux du secteur privé qui comptent au maximum 50 employés à temps plein ont jusqu’au 12 janvier 2023 pour présenter une demande de financement afin d’embaucher de jeunes Canadiens l’été prochain. Des emplois à temps plein seront offerts à compter d’avril 2023.

Chaque année, des priorités locales sont établies par le député afin de donner préséance aux employeurs qui oeuvrent dans des secteurs particuliers ayant des besoins bien précis. Cette année, les priorités sont les suivantes :

  • les petites entreprises et les organismes sans but lucratif qui donnent un soutien aux personnes handicapées ;
  • les organismes sans but lucratif ;
  • les petites entreprises et les organismes sans but lucratif qui donnent un soutien aux enfants et aux jeunes ;
  • les petites entreprises et les organismes sans but lucratif qui soutiennent des organismes communautaires ;
  • les petites entreprises et les organismes sans but lucratif qui oeuvrent en zones rurales ou éloignées.

Les employeurs qui souhaitent présenter une demande de financement auprès d’EEC 2023 peuvent le faire par voie électronique au moyen du formulaire à remplir en ligne ou des Services en ligne de subventions et contributions. Le formulaire à remplir en ligne est la façon la plus simple pour les employeurs de présenter leur demande par voie électronique, tandis que les Services en ligne de subventions et contributions exigent que l’utilisateur crée un compte avant de pouvoir présenter une demande dans le cadre d’EEC.

EEC fait partie de la Stratégie emploi et compétences jeunesse, qui aide les jeunes, surtout ceux qui se heurtent à des obstacles, à acquérir les compétences et l’expérience dont ils ont
besoin pour réussir leur transition vers le marché du travail. Dans le cadre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse, qui est mise en oeuvre par 12 ministères et organismes fédéraux, les jeunes peuvent avoir accès à de la formation, participer à des stages et acquérir de l’expérience de travail dans des secteurs importants pour notre communauté.

Des séances d’informations sont disponibles pour les employeurs. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec notre bureau.

Faits en bref

  • L’an passé, 320 emplois ont été octroyés dans la circonscription de Chicoutimi—Le Fjord par le biais du programme Emplois d’été Canada. Cela représente une subvention fédérale de 1 406 222$.
  • Une fois de plus cette année, les employeurs du secteur sans but lucratif peuvent recevoir une contribution pouvant aller jusqu’à 100 % du salaire horaire minimum adulte en vigueur dans la province ou le territoire, et ce, incluant toutes les charges sociales obligatoires liées à l’emploi, comme l’assurance-emploi, le Régime de pensions du Canada et la Sécurité de la vieillesse. Les employeurs des secteurs public et privé pourront recevoir jusqu’à concurrence de 50 % du salaire horaire minimum provincial ou territorial en financement. Les employeurs peuvent également être admissibles à des fonds supplémentaires pour adapter leur milieu de travail pour des jeunes en situation de handicap.
  • Le placement pour les emplois à temps plein se fera à l’été (minimum de 30 heures et maximum de 40 heures par semaine). Toutes les perspectives d’emploi d’EEC doivent durer de 6 à 16 semaines (la moyenne est de 8 semaines).

– 30 –

Source :
Marc-Olivier Fortin
Directeur des bureaux et adjoint principal