Serviettes en microfibre: la solution écologique et pratique d’une entreprise québécoise

19 janvier 2023

L’entreprise québécoise Solem fabrique des serviettes en microfibre qui ont l’avantage de simplifier aussi bien les journées à la plage que celles passé à camper, en plus d'être écologiques.

Comme le fait remarquer Mylène Lessard, copropriétaire l’entreprise Solem, la microfibre multiplie les qualités, puisqu’elle est en effet légère, compact, douce et extrêmement absorbante.

C’est en 2019 que l’entreprise a ouvert ses portes à Hibertville, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les deux jeunes femmes à l’origine du projet souhaitaient depuis longtemps se lancer en affaires.

«On a été élevé ensemble, on a grandi ensemble, moi et Marie-Hélène. On a toujours rêvé de se partir en affaires. On vient d'une famille d'entrepreneurs. C'était comme naturel pour nous de se lancer en affaires», relate Mme Lessard.

«L'idée est venue... en camping, on avait des problématiques de gestion de serviettes, ajoute-t-elle. On a des enfants, j'en ai quatre de mon côté. Et à l'époque, je campais dans du compact. Donc, la gestion de l'espace pour les serviettes, la gestion de faire sécher ça, les odeurs qui se développaient dans les serviettes, c'était vraiment irritant.»

Bien que la microfibre ne soit pas une technologie nouvelle en soi, son existence reste généralement méconnue au Québec.

«Moi, c'est une amie, par hasard, qui m'a fait découvrir le produit. Et quand j'en ai parlé avec Marie-Hélène, on a tout de suite commencé à faire des recherches. Et là, on a découvert un univers», explique Mme Lessard.

L’entreprise s’est depuis diversifiée; Solem commercialise aujourd’hui une foule de produits, comme des linges à vaisselle pour la cuisine, ou des lingettes démaquillantes. 

«[Nos produits sont] réutilisables, donc plus de 1 000 fois à la laveuse, sécheuse. Super facile d'entretien», détaille Mme Lessard.

L’entreprise connait par ailleurs une croissance fulgurante depuis sa fondation. 

«On va entamer notre quatrième année en février, puis on a vraiment une hypercroissance. Depuis notre première année entrepreneuriale, on a toujours eu un 220% de croissance», explique Marie-Hélène Doucet, copropriétaire de l’entreprise Solem. 

Les serviettes Solem ont qui plus est une touche québécoise.

«Toute la conception, les dessins de la serviette, du produit, le linge à vaisselle, est fait ici par notre directrice artistique, est fait ici au Québec», mentionne Mme Doucet.

 

Source : L'article est paru sur le site du journal TVA Nouvelles le 19 janvier 2023. Vous pouvez retrouver l'article et le reportage ici.