Le ministre Jean Boulet annonce un soutien pour un projet novateur au Saguenay-Lac-Saint-Jean

15 janvier 2020

Alma, le 15 janvier 2020. – Afin de permettre à des travailleurs du Saguenay–Lac-SaintJean de prolonger leur période d’emploi et aux entreprises de la région de pourvoir leurs postes disponibles, le gouvernement du Québec attribue un soutien financier de 512 768 $ pour le projet de partage de la main-d’œuvre Réseau ALIRA (AllianceInteraction-Ressources humaines-Atypique). 

Ce projet, mené par l’organisme en employabilité Groupe Inter-Action Travail (GIAT), consiste à donner accès aux entreprises du Saguenay–Lac-Saint-Jean à une banque de candidats disponibles qui occupent déjà un emploi saisonnier, à temps partiel ou de façon temporaire. Mis en branle en septembre 2019, il se déroulera jusqu’en 2022. Le GIAT prévoit servir environ 1 350 travailleurs et 580 entreprises au cours de cette période. 
 
Le projet Réseau ALIRA vise donc le partage de la main-d’œuvre entre des entreprises tout en permettant la conservation par les travailleurs de leur lien d’emploi initial. Les travailleurs, notamment les travailleurs saisonniers, ont ainsi l’occasion de prolonger leur période d’emploi. Pour les entreprises, cela permet d’assurer la rétention de leur personnel et de bénéficier d’un bassin de candidats potentiels pour pourvoir leurs postes disponibles. La participation à ce projet se fait sur une base volontaire. 
 
Ainsi, une entreprise en haute saison pourrait, par exemple, solliciter un employé saisonnier d’une autre entreprise en basse saison afin qu’il occupe un de ses postes. Une autre aurait la possibilité d’offrir à un employé à temps partiel travaillant ailleurs un poste, également à temps partiel, pour bénéficier de son expertise, ce qui permettrait à cet employé de compléter sa semaine de travail. 
 
Le soutien financier du gouvernement du Québec est accordé dans le cadre de la mesure Recherche et innovation du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.  
 
Citations : 
 
« Je salue les instigateurs de ce projet, qui montrent qu’il est possible de faire preuve d’ingéniosité pour relever les défis liés à la rareté de la main-d’œuvre. Ce projet propose une approche novatrice qui permettra de répondre aux besoins de main-d’œuvre d’entreprises du Saguenay–Lac-Saint-Jean tout en allongeant la période d’emploi des travailleuses et travailleurs, ce qui sera bénéfique pour eux et l’économie régionale. Notre gouvernement sera toujours présent pour encourager ce genre d’initiatives. » Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie 
 
« La mise en place de ce projet montre à quel point les acteurs économiques du Saguenay–Lac-Saint-Jean sont mobilisés pour faire face à la rareté de la main-d’œuvre. Je suis convaincue que les retombées seront positives pour l’ensemble des participants, particulièrement pour les entreprises et les travailleurs saisonniers. Ce projet prouve que c’est en travaillant en concertation que nous contribuerons au développement de notre région. » Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean 
 
« Les effets de la rareté de la main-d’œuvre se faisant sentir partout au Saguenay–LacSaint-Jean, je suis très heureux que le projet Réseau ALIRA soit en branle. Il permet de soutenir concrètement nos entreprises et nos travailleuses et travailleurs. Nous pouvons être fiers de la mise en place dans notre région de ce projet favorisant la concertation entre entreprises, qui, j’en suis certain, inspirera d’autres régions. »  Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean 
 
Faits saillants : 

  • Ce projet est en cohérence avec l’une des recommandations du rapport de la Table nationale de concertation sur l’emploi saisonnier : susciter et soutenir les formules de jumelage et de regroupement d’employeurs favorisant le partage d’employés entre entreprises pour permettre d’allonger les périodes d’emploi de la main-d’œuvre et répondre aux besoins dans un contexte de rareté de la maind’œuvre. 
  • Le Saguenay–Lac-Saint-Jean se classe troisième parmi les régions du Québec quant au nombre de prestataires de l’assurance-emploi fréquents saisonniers. Selon les plus récentes données, la région comptait 9 427 prestataires de l’assurance-emploi actifs et aptes au travail en octobre 2019. 
  • Rappelons que le ministre Boulet a lancé en septembre 2019 le Plan d’action pour la main-d’œuvre, proposant différentes mesures pour soutenir les travailleurs dans le développement de leurs compétences, leur retour sur le marché du travail ou leur maintien en emploi ainsi que les entreprises devant relever des défis liés à la rareté de la main-d’œuvre. Il s’agit d’un plan d’action évolutif qui sera adapté selon les besoins du marché du travail. 
  • Ce soutien au projet Réseau ALIRA répond à des objectifs du Plan stratégique 2019-2023 du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, soit d’augmenter l’intégration au marché du travail et le maintien en emploi des personnes et de soutenir davantage les entreprises dans l’adaptation de leurs pratiques en matière de gestion des ressources humaines. 
  • Les entreprises ou les chercheurs d’emploi qui souhaitent obtenir plus d’information sur les programmes, mesures et services du Ministère peuvent en tout temps joindre un conseiller aux entreprises ou un agent d’aide à l’emploi au bureau de Services Québec le plus près. 

− 30 − 
 
Sources :

Renseignements :

Caroline d’Astous
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale
et ministre responsable de la région de la Mauricie
Tél. : 418 803-7563

Relations avec les médias
Direction des communications
Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale
Tél. : 418 643-9796 

Bénédicte Trottier-Lavoie  
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
des Affaires municipales et de l'Habitation
et ministre responsable de la région
du Saguenay–Lac-Saint-Jean
Tél. : 514 686-7100