Intercar vend ses actifs de Québec et conserve Saguenay

27 mai 2022

Intercar se départ de ses activités de Québec. En effet, l’entreprise de transport saguenéenne vient de vendre à la société américaine First Student, qui opère au Québec depuis 1988 sous le nom d’Autobus Transco, ses actifs de la Capitale-Nationale. La transaction qui cèdera 114 autobus et 175 employés s’officialisera d’ici la fin du mois de juin.

« Ce n’est pas la fin pour Intercar. Il est évident que l’entreprise cède un important pan de ses activités, mais nous avons d’autres projets et d’autres plans pour le Saguenay. Au courant des dernières années, nous avons acquis des entreprises de transport et de remorquage et d’ici la fin de l’été, nous serons en mesure d’annoncer des nouveautés. C’est un nouveau départ pour nous », précise Hugo Gilbert, le président d’Intercar qui se veut rassurant pour la suite des choses.

Un ensemble de facteurs

Selon les dires de l’administrateur, le projet de vendre les infrastructures de Québec n’était pas envisagé. Toutefois, un concours de circonstances a mené les gestionnaires de l’entreprise de transport, dont le siège social est à Jonquière, à considérer l’option. « First Student cherchait à prendre de l’expansion à Québec et de notre côté, nous avions essuyé des pertes causées, entre autres, par la pandémie et la pénurie de main-d’œuvre. Nos opérations de Québec étaient moins rentables qu’avant et nous avons été réceptifs à l’offre du repreneur », indique le président du transporteur saguenéen.

Entre bonnes mains

Ce sont les gestionnaires de First Student qui ont fait les premiers pas. Au départ, selon Hugo Gilbert, l’option de vendre n’était pas considérée. « Plusieurs détails ont fait pencher la balance en faveur du pour. Dans un premier temps, Autobus Transco opère au Québec depuis des années et même si la société est détenue par des Américains et qu’elle est cotée en bourse, nous savons que leurs gestionnaires et employés sont québécois. Dans un deuxième temps, c’est une entreprise qui cherche à croître et nous savons qu’elle prendra soin de nos employés. Finalement, nos activités à Québec étaient de moins en moins rentables. » Le gestionnaire ne souhaite pas divulguer le montant de la transaction et souligne qu’une entente préliminaire a été acceptée des deux côtés et que le tout devrait s’officialiser pour le 30 juin.

First Student à la conquête du Québec

L’entente élargit les activités de First Student au Québec. En effet, la transaction comprend les sites Intercar à Québec, Baie-Comeau et Sept-Îles, qui offrent des services de transport scolaire, de navette, de nolisé et d’interurbain. « Nous sommes heureux d’étendre notre service avec un nouvel investissement au Québec. L’acquisition d’Intercar renforce notre engagement et notre mission de fournir un transport scolaire sûr et fiable », conclut John Kenning, président de First Student.

 

Source : L'article est paru sur le site d'Informe Affaires le 27 mai 2022. Vous pouvez retrouver l'article ici.