Fabtech ID | Un guichet unique pour le cadenassage

12 octobre 2021

Fabtech ID, entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de produits pour le cadenassage industriel, vient d’ouvrir un département de services afin de fournir l’expertise complète en la matière à ses clients. Ce lancement fait partie d’une stratégie plus vaste de l’organisation afin d’assurer sa croissance.

Il s’agit d’une nouvelle étape pour l’entreprise saguenéenne, qui a développé une solution intégrée et complète de cadenassage et qui manufacture et distribue ses produits depuis plus de 30 ans. Utilisée en santé et sécurité du travail (SST) afin de prévenir des accidents souvent très graves, la pratique du cadenassage permet de contrôler des énergies dangereuses en industrie par un verrouillage physique d’un système pour le mettre dans un mode sécuritaire. L’établissement de programmes et procédures de cadenassage peut toutefois s’avérer complexe et c’est là que l’expertise de Fabtech ID entre en jeu.

« Notre objectif, c’est de devenir un guichet unique, de pouvoir gérer tout le programme de cadenassage pour nos clients. On peut les accompagner pour évaluer leurs besoins, concevoir le programme, faire les audits, etc. Ça gruge du temps et c’est parfois complexe. Nous, on leur assure une tranquillité d’esprit. […] On peut tout prendre en charge selon les besoins du client », affirme la directrice générale de l’entreprise, Élisabeth Tremblay.

Une expertise essentielle

Fabtech ID a engagé deux nouvelles ressources très expérimentées pour gérer ce nouveau département. « On souhaite en embaucher une troisième au début 2022. […] On espère, d’ici trois ans, atteindre une équipe de 10 personnes. Le service en cadenassage est très en demande. Des spécialistes seniors, il n’y en a pas tant que ça. Nous, on est allés en chercher qui ont l’expertise », mentionne Mme Tremblay, dont l’équipe actuelle atteint huit personnes avec les deux nouvelles ressources.

La DG explique qu’avant même d’acheter les cadenas, il faut avoir une structure, un programme et des procédures en place. Il faut aussi s’assurer de faire les audits, de former les employés. Lorsqu’un client la contacte pour un achat, l’équipe de Fabtech ID est en mesure de valider ces éléments. Elle peut effectuer, au besoin, un diagnostic détaillé et proposer des recommandations pour améliorer la situation et l’uniformité des procédures ; rédiger les programmes et politiques en cadenassage ; rédiger des fiches de cadenassage ; offrir une formation clés en main pour les employés, certifier des formateurs au sein de l’entreprise-client et former les responsables à la rédaction de fiches de cadenassage ; gérer le matériel et l’organisation de l’espace, de même que réaliser les audits et les inspections.

« Nous, ce qu’on vend à nos clients, c’est vraiment une solution. C’est clés en main. […] Parfois, il y a tellement des grosses machines que ça peut prendre jusqu’à une demi-journée pour effectuer le cadenassage. On peut leur faire sauver du temps avec nos systèmes et on est en mesure de le leur démontrer. Il y a tout un processus à faire quand tu cadenasses et quand tu décadenasses aussi. Ça prend des gens qui ont des connaissances. On apporte un œil externe aussi », note Élisabeth Tremblay.

Outils de formation innovants

En matière de formation, Fabtech ID a d’ailleurs innové avec le développement de simulateurs de cadenassage qui permettent aux employés d’expérimenter concrètement sans avoir besoin de fermer une machine ou une partie d’usine pour la formation. Ces dispositifs incluent plusieurs types de mécanismes et de dispositifs. Ils permettent d’optimiser la formation et de faciliter l’acquisition de connaissances, en plus de démontrer les processus de décadenassage.

Le premier simule un procédé de fabrication industriel et permet de mettre en relation le cadenassage, la sécurisation machine et l’entrée en espace clos. Le second simule des procédés manufacturiers et offre aussi l’explication de l’utilisation d’un blocage mécanique à l’aide d’une tige de retenue.

Par ailleurs, l’équipe de la firme saguenéenne peut s’adapter au contexte, que l’entreprise qui les contacte utilise ses produits ou pas. « L’idée, ce n’est pas de tout chambouler. C’est de les aider à prendre conscience de ce qu’ils font de bien, où ils peuvent s’améliorer et comment on peut les accompagner là-dedans. »

Investissements de 500 000 $

Rappelons que le nouveau département fait partie d’un projet global nécessitant des investissements d’un demi-million de dollars et incluant notamment la transformation numérique et l’implantation d’un processus de production LEAN. L’achat de matériel et la rénovation des locaux afin d’assurer une plus grande fonctionnalité sont également prévus.

L’entreprise a implanté, il y a un an, une boutique en ligne qui permet aux clients d’accéder facilement et rapidement à ses produits. Ces ventes représentent actuellement 20 % du total, chiffre que Mme Tremblay souhaite voir passer à 60 % au cours des trois prochaines années.

La boutique en ligne et l’ouverture du département de service pourraient permettre à la PME d’augmenter ses exportations, un autre de ses objectifs. « On est déjà implantés dans quelques pays, dont la Nouvelle-Calédonie, le Burkina Faso, les États-Unis, l’Irlande, la France et Madagascar, mais le potentiel de développement est très élevé. On vise les marchés nord-américains et on aimerait développer l’Europe aussi, il y a beaucoup de potentiel là-bas », conclut la DG.

Source : Informe Affaires (FABTECH ID | UN GUICHET UNIQUE POUR LE CADENASSAGE)