Eckinox | Un allié vers la numérisation des PME

6 juillet 2022

L’agence numérique Eckinox située au centre-ville d’Alma a dernièrement été agréée par le gouvernement fédéral dans le cadre du Programme canadien d’adoption du numérique. Le service d’évaluation des besoins numériques qu’offre la firme almatoise sera désormais jumelé à une subvention pouvant aller jusqu’à 15 000 $.

« Au cours des prochains mois, nous aurons le mandat de promouvoir la subvention du programme fédéral. Celle-ci a pour but d’inciter les PME du pays à effectuer un virage numérique afin d’être plus compétitives et d’optimiser leurs processus. En effet, la pénurie de main-d’œuvre est l’une des raisons qui rendent les solutions informatiques incontournables », explique Jean-François Tremblay, PDG d’Eckinox.

Ce que propose le programme canadien, c’est le remboursement des frais liés à la conception d’un plan qui a pour but d’identifier la maturité numérique d’une entreprise et les dispositions qu’elle devrait prendre pour optimiser ses opérations. « La démarche est très simple, nous dirigeons une PME qui a un besoin numérique vers le site Internet du programme fédéral où elle devra répondre à des formulaires pour se qualifier. Lorsqu’elle reçoit l’approbation du gouvernement, nous nous rendons dans ses installations pour effectuer une analyse complète. Par la suite, nous traitons l’information et nous lui fournissons un plan détaillé des solutions qui seraient intéressantes à intégrer », indique l’entrepreneur.

L’entreprise paye ensuite Eckinox pour le service rendu et envoie une copie du rapport ainsi que de la facture au gouvernement canadien et celui-ci rembourse 90 % du montant jusqu’à concurrence de 15 000 $.

Une opportunité pour la région

Selon l’homme d’affaires, le programme est populaire du côté du Canada anglais. « Il y a plusieurs entreprises accréditées un peu partout dans le pays, mais au Québec ils sont peu nombreux et au Saguenay–Lac-Saint-Jean (SLSJ) il n’y en avait pas. Nous sommes les premiers dont l’évaluation est reconnue par le programme. D’ici le mois de septembre, nous pensons être en mesure de réaliser de deux à trois projets de la sorte par mois. La demande est forte et c’est une réelle opportunité pour les entreprises d’ici. Ce type de subvention est un moteur efficace pour motiver les gens à effectuer un virage numérique. De plus, la Banque de développement du Canada (BDC) reconnait la validité du plan et offre des prêts à 0 % d’intérêt allant jusqu’à 100 000 $ aux entreprises qui souhaitent implanter les technologies proposées dans le rapport. »

Condition d’admission

« Au niveau des critères, l’entreprise doit être au Canada, compter de 1 à 499 employés et avoir enregistré au cours de l’une des trois dernières années fiscales un chiffre d’affaires de 500 000 $ et plus », conclut Jean-François Tremblay.

 

Source : L'article est paru sur le site du journal Informe Affaires le 6 juillet 2022. Vous pouvez retrouver l'article ici.