Desjardins Capital nouvellement actionnaire minoritaire de Cegerco

17 janvier 2023

L’avenir de Cegerco est assuré plus que jamais au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Après que 14 employés soient devenus actionnaires minoritaires de l’entreprise il y a plusieurs années, c’est au tour de Desjardins Capital d’entrer en scène. L’organisation a complété récemment un processus d’acquisition d’une partie des parts du président et fondateur de Cegergo, Jeannot Harvey, afin de permettre au groupe d’employés-gestionnaires de prendre progressivement les rênes de la compagnie.

« Pour nous, c’est une transaction qui permet à la relève d’espérer acheter l’entreprise ultérieurement. C’est une phase qui était nécessaire pour nous sécuriser et sécuriser M. Harvey en plus de nous assurer de conserver l’entreprise en région et au Québec », se réjouit l’un des 14 employés actionnaires, Jean-François Coudé, qui occupe les fonctions de vice-président et de directeur général de Cegerco.

En prévision de son avenir, pour commencer graduellement à prendre ses distances de l’organisation et consolider ses avoirs, Jeannot Harvey a initié un processus il y a moins de deux ans afin de dénicher de nouveaux actionnaires potentiels pour assurer la transition.

« J’ai invité la majorité des institutions au Québec à soumettre une proposition. À la fin de mon analyse et après avoir consulté les 14 employés, unanimement, nous avons choisi Desjardins comme étant l’organisation financière qui deviendrait actionnaire minoritaire de Cegerco. C’était la meilleure proposition à tout point de vue pour intégrer l’actionnariat », explique l’homme d’affaires, ajoutant que plusieurs entreprises de l’étranger ont aussi démontré de l’intérêt. Il précise que lui-même et les deux autres groupes d’actionnaires détiennent des parts minoritaires dans Cegerco.

La transaction avec Desjardins Capital, qui s’est conclue le 19 octobre dernier, permettra ainsi à l’entreprise de demeurer ancrée au Saguenay-Lac-Saint-Jean. « Nous sommes extrêmement heureux que cette transaction vienne consolider nos bases ici dans la région. […] Ce partenariat assure au groupe de relève la pérennité de l’entreprise au Québec pour les prochaines années », souligne Jean-François Coudé.

Desjardins Capital accompagnera Cegerco dans la mise en œuvre d’un plan de croissance ayant comme cible une augmentation de 20 % de son chiffre d’affaires annuellement.

« La mise en œuvre d’un plan de relève entrepreneuriale est une étape cruciale dans le développement d’une entreprise. Notre partenariat donnera un appui de taille à l’équipe de gestion qui souhaite maintenir la mission de Cegerco. L’industrie de la construction est reconnue pour être concurrentielle, sujette aux aléas de l’économie, et nous avons confiance que le positionnement et la réputation de Cegerco dans son marché lui permettront de tirer son épingle du jeu et d’atteindre ses ambitions », ajoute Marie-Hélène Nolet, cheffe de l’exploitation de Desjardins Capital.

Un carnet de commandes bien garni

Cegerco dispose à ce jour d’un carnet de commandes de l’ordre de 100 M$ pour l’année 2023. L’entreprise s’activera dans plusieurs chantiers dans la région de Montréal et au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle réalisera notamment des contrats pour Hydro-Québec, la Société de transport de Montréal, l’aéroport de Bagotville et la Société québécoise des infrastructures pour le compte du Palais de justice de Roberval. « Il y a encore de la place dans notre carnet de commandes. Si on atteint nos objectifs, on devrait facilement passer de 300 à 400 employés », termine Jean-François Coudé.

 

Source : L'article est paru sur le site du journal Le Quotidien le 17 janvier 2023. Vous pouvez retrouver l'article ici.