Avantages sociaux | Protexio, un nouveau joueur dans la région

7 avril 2022

SAGUENAY – La firme Protexio, qui propose des avantages sociaux sur mesure aux PME de toutes tailles, s’implante à Saguenay. Il s’agit du premier bureau officiel de l’entreprise drumondvilloise en dehors de son siège social.

Le bureau régional, installé au Complexe médical L’Axe, emploiera d’abord une seule personne : Audrey Lavoie, originaire de la région, qui y effectue un retour afin de faire découvrir ce nouveau joueur dans le domaine des avantages sociaux. « J’ai connu Protexio comme cliente et je suis tombée en amour avec le produit. Je les ai contactés pour me joindre à leur équipe. J’avais envie de revenir dans la région et de les faire connaître aux employeurs et aux employés de la région », raconte celle qui occupe le poste d’ambassadrice.

Protexio a été fondée en 2017 par Patrick Blanchette, qui cumule plus de 16 années d’expérience dans le domaine de l’actuariat, et veut réinventer le domaine des avantages sociaux. Elle propose un programme flexible par le biais d’une application. Celle-ci permet à une entreprise d’allouer un montant d’argent par employé, qu’il dépensera comme cela lui convient, à l’intérieur de certains critères fixés par son employeur. « M. Blanchette a analysé les avantages sociaux et les assurances collectives dans les moindres détails avant de proposer ce service qui élimine les lacunes du modèle traditionnel », souligne Mme Lavoie.

Cette dernière a pour rôle de faire le lien entre les entreprises de la région et Protexio. « Nos actuaires vont ensuite poser un diagnostic. Ils vont décortiquer les coûts, voir ce que les employés utilisent pour offrir une vue d’ensemble à l’entreprise d’où vont ses budgets. Nous visons vraiment une transparence à 100 % », explique Mme Lavoie, ajoutant que c’est ensuite l’employeur qui fixe le montant alloué à chaque employé, ainsi que les postes de dépense qu’il couvrira. Celui-ci pourrait par exemple couvrir des frais de santé, de mise en forme, de nutrition, etc.

Meilleur retour sur investissement

Les fonds sont rendus disponibles en totalité pour l’employé dès le départ par le biais de l’application. Celui-ci soumet ses factures et l’équipe de Protexio détermine si elles sont admissibles selon les critères de l’entreprise. La personne reçoit ensuite le virement dans les 24 h. « Si l’employé n’utilise pas tout le montant dans l’année, il peut être reporté à l’année suivante ou investi dans un REER collectif », précise l’ambassadrice.

Le produit est destiné tant aux PME qu’aux OBNL. Selon Audrey Lavoie, de plus grandes entreprises commencent aussi à s’y intéresser. Les frais d’administration sont fixes, entre 10 et 20 % selon la taille de l’entreprise. Ils ne varient pas en fonction des réclamations, comme c’est habituellement le cas dans le domaine des assurances collectives.

Madame Lavoie ajoute que la formule est flexible et peut offrir, dans certains cas, un modèle hybride permettant de conserver le régime d’assurances déjà en place. Les clients qui utilisent Protexio seulement sont aussi couverts par une assurance vie, invalidité et médicaments.

En croissance

L’entreprise drumondvilloise est en croissance et traite un volume d’affaires de plus en plus grand. Elle compte des clients un peu partout au Québec, en Ontario et aux États-Unis.

 

Source : Informe Affaires. Lien vers l'article original ici.