Arianne Phosphate explore l'utilisation du phosphate dans les technologies à base d'hydrogène

15 décembre 2021

La Société travaille avec l'Université du Québec à Trois-Rivières dans l'utilisation du phosphate dans les électrolyseurs et les cellules énergétiques

SAGUENAY, QUÉBEC - (15 décembre 2021) – Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (Bourse de croissance TSX : DAN) (FRANCFORT : JE9N) (OTCBB : DRRSF), une société en stade de développement du projet de mine de phosphate du Lac à Paul, dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean, au Québec, est heureuse d'annoncer que la Société travaille avec l'Université du Québec à Trois-Rivières («UQTR») pour évaluer l'utilisation du concentré de phosphate de haute pureté d'Arianne dans les électrolyseurs qui produisent de l'hydrogène pour une utilisation dans les piles à combustible à hydrogène.

Les travaux de l'UQTR se concentrent sur des conceptions autour d’une membrane échangeuse de protons (« PEM ») dans les électrolyseurs qui produisent de l'hydrogène aux fins d’une utilisation dans les piles à combustible. Actuellement, les électrolyseurs ont trois défis principaux pour la production de masse : la performance, la durabilité et le coût. La recherche actuelle se concentre sur l'utilisation de matériaux à base de phosphate dans les composants de l'électrolyseur et permettrait de relever ces défis. Le phosphate permet une plus grande conductivité ionique et optimisera la production d'hydrogène. La Dr. Samaneh Shahgaldi, professeure agrégée et titulaire de la Chaire de recherche du Canada à l'UQTR et professeure agrégée auxiliaire à l'Université de Waterloo, dirigera ce travail. La Dr. Shahgaldi a également occupé des postes industriels et commerciaux, agissant en tant que chercheuse scientifique principale chez Cummins/Hydrogenics.

« Bien qu'au début du processus, les électrolyseurs, tout comme les travaux récemment annoncés avec les batteries lithium-fer-phosphate (« LFP »), continuent de démontrer la demande croissante de phosphate au-delà du secteur agricole », a déclaré Brian Ostroff, président d'Arianne Phosphate. « Le phosphate de haute pureté d'Arianne est idéal pour répondre à la demande mondiale croissante de phosphate, car il convient parfaitement aux applications de toutes sortes ; des engrais aux applications énergétiques avancées. De plus, comme le projet est situé au Québec, Canada, il répond aux préoccupations de nombreux acheteurs concernant la sécurité d'approvisionnement ; un problème qui a, et qui continue d'affecter l'approvisionnement mondial en phosphate.

En partenariat avec l'UQTR et la Dr. Shahgaldi, Arianne poursuit son implication auprès de groupes cherchant à utiliser du phosphate de haute pureté pour des applications spécialisées. La production d'hydrogène vert
est une industrie dont la province de Québec a indiqué qu'elle avait un avenir prometteur et le gouvernement a récemment annoncé qu'il évaluait actuellement des plans pour faire avancer l'industrie.

De même, en ce qui concerne les batteries LFP, le Québec a soutenu de manière agressive les initiatives visant à devenir un centre majeur pour les matériaux, la technologie et la production, après avoir entamé des discussions avec de nombreux acteurs de l'industrie. Outre cette initiative distincte impliquant des électrolyseurs pour piles à combustible à hydrogène, Arianne a annoncé le mois dernier (voir le communiqué de presse du 3 novembre 2021) qu'elle testait actuellement son concentré de phosphate de haute pureté pour répondre aux spécifications de qualité des batteries pour la production de batteries LFP.

De plus, Arianne annonce l'octroi de 595 000 options d'achat d'actions aux membres du conseil d'administration. Chaque option permet à son détenteur d'acheter une action ordinaire de la Société jusqu'au 14 décembre 2031 au prix de 0,41 $ par action, ce qui correspond au cours de clôture des actions de la Société le jour de bourse précédant la date de l'octroi. Les options sont assujetties à une période d'acquisition et sont également assujetties à l'approbation réglementaire.

Personne qualifiée
Raphaël Gaudreault, ing., personne qualifiée NI 43-101, a approuvé ce communiqué. M. Gaudreault est également le chef des opérations.

À propos d’Arianne Phosphate
Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianne-inc.com) met en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km dans le nord de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 (étude de faisabilité publiée en 2013) et contenant peu ou pas de contaminants. La Société compte 185 464 469 actions en circulation.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

- 30 -

Pour nous joindre
Source : Raphael Gaudreault, COO Tél. : 418-549-7316 raphael.gaudreault@arianne-inc.com
Info: Brian Ostroff, President Tel. : 514-908-4202 brian.ostroff@arianne-inc.com

Suivez-nous sur :

  • Facebook : https://www.facebook.com/ariannephosphate
  • Twitter : http://twitter.com/arianne_dan
  • YouTube : http://www.youtube.com/user/ArianneResources
  • Flickr : http://www.flickr.com/photos/arianneresources
  • Resource Investing News : http://resourceinvestingnews.com/?s=Arianne